Roger von Gunten, Sirénades

Arte| Canal París| Mes de la Francofonía 2022

Du 11 février au 24 mars 2022, l’Institut culturel du Mexique présente une centaine de peintures et œuvres graphiques de Roger von Gunten (1933), réalisées de la fin des années 1950 jusqu’à aujourd’hui, au sein de la première rétrospective française consacrée à ce maître de la couleur qui occupe une place singulière dans le paysage artistique du Mexique contemporain.

Au même titre que José Luis Cuevas ou Manuel Felguérez, immenses artistes auxquels l’Institut culturel du Mexique en France a consacré de grandes expositions en 2016 et 2011, respectivement, Roger von Gunten est issu de la Ruptura, cette génération de jeunes artistes mexicains ou étrangers qui dans les années 50 s’est affranchie de ses illustres aînés et de l’influence dominante du muralisme, attachée à l’idée que l’artiste doit se libérer de toute contrainte.

Peuplée d’êtres féminins, d’animaux étranges et fabuleux, de plantes et de fleurs exotiques vivant en harmonie, l’œuvre de Roger von Gunten exalte le miracle de la création naturelle et surnaturelle, le perceptible et l’imperceptible. La joie qui se dégage de son travail plastique fait briller les yeux de ceux qui le contemplent.

Passionné de botanique, d’astronomie et de poésie, ce mélomane admirateur de Bach compose des tableaux sensoriels empreints de fantaisie et d’érotisme naturel donnant accès à des mondes intérieurs exubérants grâce à de puissantes mélodies visuelles aux chromatismes insoupçonnés.

 © Roger von Gunten

une icône incontestable de l’art mexicain. Il a notamment exercé une fascination sur les écrivains et poètes tels qu’Octavio Paz, Jaime Moreno Villarreal, Homero Aridjis, Miguel Ángel Muñoz ou José Emilio Pacheco car d’une certaine manière sa peinture est littéraire. Musicale aussi. Von Gunten définit lui-même son travail comme des structures visuelles où il conjugue ses deux passions : la peinture et la musique.

Odalisque, acrylique sur papier, 2004 © Roger von Gunten
Compartir: